La banque traditionnelle a-t-elle un avenir ?

D’ici 2030, 80% des banques historiques seraient amenées à disparaître selon le dernier rapport Gartner, octobre 2018.

Ah, ma bonne vieille banque ! C’est pour moi une grosse machine, froide et distante, avec des conseillers qui changent tout le temps et prétendent me connaitre en me proposant des tonnes de produits en trouvant toujours un moyen de me faire payer des frais bancaires…

Cela étant dit, je suis certaine que vous avez déjà entendu parler de N26, Orange Bank ou encore Monzo. Une petite révolution ! Leur point commun : votre banque se résume à votre appli mobile. Le design est simple, l’expérience client est fluide, l’offre est transparente et la technologie est ultra-performante. Leur atout majeur : le time-to-market. Depuis quelques années, ces fintechs poussent comme des champignons et bouleversent le secteur bancaire.

Lorsqu’un nouveau besoin client est identifié, deux approches radicalement différentes se confrontent. Les néo banques vont lancer un produit ou une offre très rapidement (3-6 mois) même si celle-ci doit être encore améliorée plus tard : peu importe, ils seront les premiers à offrir ce nouveau service ! Les banques traditionnelles vont essayer de lancer un produit rapidement mais devront faire face à de nombreuses barrières principalement liées à leur infrastructure, ce qui retardera indéfectiblement la mise en marché (6 mois-1 an ou +).

Bien que les néo banques aient une offre bancaire plus réduite, elles semblent défier toute concurrence grâce à leur modèle 100% digital ainsi qu’à leurs contraintes structurelles quasiment inexistantes. On peut effectivement se poser la question de savoir quel est l’avenir pour les banques traditionnelles.

Lancer une appli mobile ou un nouveau service innovant ne veut pas dire que la banque a réussi sa transformation digitale. Elle doit à tout prix revoir ses investissements et engager notamment de vastes chantiers de réorganisation des équipes internes, de formation… afin d’améliorer l’expérience qu’elle délivre à ses clients tant en agence et que sur les canaux digitaux.

Alors, penser que la banque traditionnelle telle qu’on la connait va disparaître est surement vrai, mais elle reste et restera un pilier essentiel de notre société si toutefois elle réussit à gérer efficacement sa transformation digitale et sa cohabitation avec les fintechs.

Si les banques telles qu’on les connait sont vouées à disparaître, le secret de leur survie réside dans leur capacité à se transformer, à créer un lien durable avec leur client et surtout à coexister avec les fintechs répondant à un objectif commun : une expérience client toujours meilleure !

En savoir plus :

Gartner : Gartner Says Digitalization Will Make Most Heritage Financial Firms Irrelevant by 2030